Ra. Ra. Ra. Ras.

POUTINE !

(non cette blague n’est pas nulle… pas vraiment)

Le saint graal gustatif du touriste à Montréal (avec le smoked meat de chez Schwarzt)

Tout le monde ne vous parlera que de ça. De ce plat national ! De ce plat que certains préparent au foie gras ! De ce plat symbole de la gastronomie québécoise. (Et bien sûr aucune exagération dans mon propos)

Et bien moi je vous arrête tout de suite. (Je vous avoue dès maintenant que pour moi le sujet est un peu polémique et que j’ai peur de continuer)

D’abord si vous voulez vraiment manger queb, il faut commencer par steakbléd’indepatate, le bien nommé pâte chinois (non je vous en dirai pas plus sur l’origine de ce nom, mais je vous révèlerai qu’ici un hachis parmentier est un paté chinois sans blé d’inde (la preuve ici) puis continuer par un pouding chômeur (que je surnomme du gras du sucre du bonheur). À la rigueur, un bon petit poulet St Hubert pourra aussi faire l’affaire. (nan je déconne… ou pas … qui peut savoir)

Ensuite, vous aurez beau trainer vos guêtres aux quatre coins du Québec à sa recherche, tout le monde vous le dira, la meilleure poutine se trouve sur le chemin qui vous mène du bar à votre lit (comprenez la poutine c’est le grec (ou à la rigueur quegré (non je sais pas écrire le verlan, et alors)) version -40). Notez tout de même que, la poutine elle fait l’objet d’une recherche perpétuelle d’originalité et qu’elle peut se parer des ingrédients les plus chics (foie gras pour Martin Picard, chanterelles chez Ellefsen), classiques (steak, sauce bolognaise (ma mère vous dira qu’elle en mangeait des kilos à Amsterdam dans les années 70), saucisse) ou carrément exotiques (guacamole (on dirait pas comme ça mais ça passe tout seul pourvu qu’on soit à 9 mois de grossedamitude))

Enfin et là il me semble que c’est le pompon, figurez-vous que tous les autres états se sont mis à servir des frites à la sauce demi-glace avec du fromage en crotte!

Les saligauds!
Et même que ce serait devenu le plat national canadien dont ils seraient tout fiers (Je vous dit ça car Melle Griottes s’est vu offrir de la poutine lors de son voyage en Colombie-Britannique et qu’ils en ont même parlé dans HIMYM (quand Barney découvre qu’il est un peu canadien lui aussi))

Tout ça sous prétexte que poutine dériverait de pudding ? (oui je sais ça fait toujours bizarre d’imaginer un chef d’état sous forme d’un gâteau aux fruits sec bouilli laissé à moisir quelques semaines dans des litres de brandy) Hum peut-être pas…

Et là, pour moi tout québécois qui se respecte doit dire stop (enfin arrêt), on en à ras (la) poutine (j’étais obligée de retenter la blague, espérant que la répétition lui insuffle un peu de drôlerie), on ne galvaude pas avec la poutine (encore une blague (poutine, galvaude ah ah) (et la vous vous dites « hein quoi ?  Galvaude? » La blague c’est qu’une galvaude, c’est une poutine au poulet et aux petit pois)

Bref la poutine c’est « bon », mangez-en, mais évitez d’en faire tout un plat (mais que de blagues aujourd’hui (au secours))

D’ailleurs les amis, au risque de vous décevoir  le paysage gastronomique de Montréal est loin de se limiter à la poutine.
Mais ça c’est un autre histoire.

La bienséance voudrait tout de même que je vous donne quelques adresses où déguster tout ça. Le soucis c’est que (si on excepte les nombreuses bébé poutines piquantes dégustées chez Ashton dans une autre vie) je n’ai mangé que 2 poutines depuis qu’on est ici…

Je vous propose donc plutôt de découvrir le classement des meilleures poutines de Montréal d’après Mapoutine.ca (oui ça existe vraiment !)

1. Le roi d’ontario

2. Paulo et Suzanne

3. La Banquise

4. Maamm Bolduc

5. Mont-Royal Hot-dog

Pour les Montréalais, n’hésitez pas à compléter ce classement avec vos adresses préférées.

Et maintenant mes petits castors, je m’en vais faire sa fête à Joe!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s