J’ai testé pour vous : vivre dans une chanson de Malajube

… Montréal -40C* … ou presque (-26 // ressenti -37 )

(Au passage, pourquoi est-il important de préciser la température ressentie ? Et bien parce que c’est la vraie température pardi ! Bon pas tout à fait mais … Quand on a commencé à mesurer les températures tout cela était à la main de ces gentils scientifiques, vous savez ceux qui vont parler du vent en commençant par vous rappeler la loi des gaz parfaits. Donc ces gentils messieurs et mesdames sont obsédés par le fait que les conditions de mesures doivent être fixes et constantes si on veut pouvoir comparer un chou avec un chou. Les températures annoncées sont des températures sous abri, à l’abri de l’air et de la lumière (pour que tout reste intact) et donc à l’abri du vent et du soleil. D’autre part les outils de mesures étant des machines, ils ne ressentent pas non plus l’effet de l’humidité. Vous voyez où je veux en venir ? Il faut donc faire la différence entre la température exacte au sens scientifique, toutes choses étant égales par ailleurs, et la température comment-qu’on-se-les-caille-sa-grand-mère(-la-p***), toutes choses étant congelées par ailleurs. Donc pour moi la température ressentie est la température RÉELLE car c’est elle qui traduit ce qui va se produire dans mon corps, et ce même si elle n’est pas exacte.

Mais concrètement -40 (-26) ça fait quoi ?

Et bien pour commencer vous ne croiserez (pas) personne (non pas même un adolescent shooté aux hormones) sans gant, ni tuque ou capuche, ni manteau fermé, ni botte (ce qui arrive pourtant fréquemment dès qu’il fait > -20). En revanche vous croiserez encore des gens à vélo.

Ensuite vous comprendrez très vite que jusqu’ici vous ne pas saviez pas réellement jusqu’à quel point vos poils de nez pouvaient geler (ni vos joues d’ailleurs (et que « oh (rire intérieur qui se lit sur le visage) mais ça (ça étant une énorme tâche blanche cerclée de rouge de vif sur le joue de +e, une joue congelée donc) madame c’est vraiment rien du tout, faut juste lui mettre de la crème hydratante à vot’chouette)), et encore moins à quel point il pouvait faire bon dans votre congélateur.

(EDIT 2 : oui je sais trop de parenthèse, tue la parenthèse ^^)

Puis vous lirez avec bonheur, que la température n’est pas si exceptionnelle que ça, que c’est le fait que l’épisode soit si long qui fait jaser. Vous lirez aussi que tout ceci est lié à un réchauffement polaire (mais pas au réchauffement)  et franchement ça vous fera un bien belle jambe de savoir que pendant ce temps les ours polaires stratosphériques ont chaud.

Il se pourrait même d’ailleurs que vous en aperceviez un,  d’ours polaire dans l’autobus. *

Et enfin et surtout vous découvrirez que même s’il fait froid en titi, ben  ça pourrait être pire, on pourrait être en France, et ça fait bien relativiser quand même !

J’ai donc testé Montréal par -40 et franchement c’est tout à fait possible, pour peu qu’on soit près à faire 2/3 sacrifices. Je sais pas vous, mais de toutes façons j’ai jamais compris à quoi ça servait d’avoir un bout du nez …

Et il faut un peu sacrifier son look. Garance Doré se demandait la semaine dernière comment faire pour garder le style par -12… moi par -26, je me demande juste comment garder mes orteils. Il arrive un moment où la fonction dépasse la forme ! Et on pardonne donc tous ces looks improbables, comme le pantalon de costume rentré dans les Sorel pour aller travailler.

Tout le monde a l’air un peu c** avec un bonnet, mais t’as l’air encore plus c** avec des oreilles congelées.

Alors la question se pose, comment garder ses orteils et ses oreilles quand on n’a pas de peau phoque sous la main ?

Chacun fait fait fait c’qui lui plait plait plait, mais moi, j’ai 2 principes de base :

  1. L’humidité est mon ennemie
  2. L’oignon est mon modèle

C’est à dire qu’il ne faut pas avoir trop chaud (pour ne pas transpirer de trop, car la sueur va refroidir et vous faire une couche froide et humide, (donc encore plus froide)) et que l’accumulation de couches d’air (créées par les couches de vêtements) permet de conserver sa chaleur (pensez double vitrage …) tout en ventilant son humidité.

Concrètement ça ressemble un peu à ça (ah ah, vous pensiez échapper à un de mes beaux dessins ? Et bien non !)

(EDIT : Vous aurez noté le joli lapsus brioche au lieu de broche …)

Et vous, vous avez fait / feriez comment ?

——————

* ♪♪♪♪ Oh Montréal
T’es tellement froide
Une ours polaire dans l’autobus
J’m’inspire du pire
Pour m’enrichir
Et je t’aime tellement que j’hallucine

Papapapapadapada ♪♪♪♪♪♪

PS : Si vous voulez en savoir plus sur ma belle écharpe châle, c’est ici que ça se passe (Made in Montréal s’il vous plait!)

Publicités

7 thoughts on “J’ai testé pour vous : vivre dans une chanson de Malajube

  1. Ping : C’est pas commode « Mon Tout Petit Montréal

  2. Ahah, ça me rappelle des (bons?) souvenirs!
    Effectivement, on oublie le style et on met 10 min à se préparer, juste pour rajouter toutes les couches (bonnet, cache cou, tuque, sous-gants, gants etc..) avant de sortir!

    Pour ma part, pour combattre le froid:
    – sous-pantalon
    – grosses chaussettes par dessus le sous-pantalon
    – le jean (qui d’ailleurs laisse passer tout le froid)
    – le t-shirt / sous pull à l’intérieur du sous pantalon (super sexy, mais on fait comme on peut pour éviter tout contact de l’air avec le corps! ;))
    – la chemise / pull / sweat
    – eventuellement une veste fine, à décider suivant le choix de l’item précédent :p
    – le gros blouson North Face
    – Et les accessoires déjà cités ci-dessus!…. J’avais opté pour le cache-cou en polaire pour ma part. Très moche, mais aucune chance de laisser passer de l’air comme ça peut arriver avec une écharpe!

    Bon hiver!!

    • Il a fait très froid, mais la vérité c’est que j’ai une tendresse particulière pour la laine qui gratte. Souvenir d’enfance et d’adolescence tout ça tout ça. Aujourd’hui par exemple comme il ne fait que -10, j’ai dû enfiler mon manteau de laine parisien pour pouvoir mettre mon aran cardigan quand même.
      Mais pour ceux qui ne supportent pas il existe d’autres solutions, des solutions moins « low tech on copie les shetland faroe et autres îles où fait frette. « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s